Les acteurs locaux du tourisme de désert au Maroc : Cas de lerg Chebbi et de Zagora-Mhamid

Local actors in Moroccos desert tourism. The example of Erg Chebbi and Zagora-Mhamid

Lokale Akteure im marokkanischen Wüstentourismus am Beispiel des Erg Chebbi und Zagora-Mhamid

Cette étude porte sur les acteurs locaux du tourisme de désert au Maroc, aussi bien à l erg Chebbi qu à Zagora-M hamid, dans un contexte où l Etat (le ministère du tourisme) est absent et où les initiatives locales, bonnes et moins bonnes foisonnent. Nous entendons par acteur l ensemble des prestataires de services au désert, tels : le chamelier, le (faux)guide, le chauffeur de Land-rover, le cuisinier, le propriétaire des unités d hébergement, le bivouaqueur, le caravanier, le bazariste, le « fCette étude porte sur les acteurs locaux du tourisme de désert au Maroc, aussi bien à l erg Chebbi qu à Zagora-M hamid, dans un contexte où l Etat (le ministère du tourisme) est absent et où les initiatives locales, bonnes et moins bonnes foisonnent. Nous entendons par acteur l ensemble des prestataires de services au désert, tels : le chamelier, le (faux)guide, le chauffeur de Land-rover, le cuisinier, le propriétaire des unités d hébergement, le bivouaqueur, le caravanier, le bazariste, le « faux »-guide. L erg Chebbi est considéré comme une destination classique du tourisme de désert, car il s y est développé depuis les années 1970. Tandis que Zagora-M hamid s est développé une décennie plus tard à cause de la conjoncture politique défavorable de l époque qui ne favorisait pas l émergence d un tourisme de désert dans tout ce rayon géographique. La particularité de cette forme de tourisme qu´est le tourisme de désert réside dans son développement à partir d initiatives privées, locales, dans un milieu aride, refoulé au début dans l imaginaire marocain et considéré comme un espace marginalisé et enclavé mais qui s´est vu réapproprié la perception des touristes, notamment européens, et s est imposé comme espace mythique et comme produit touristique défini. Le désert marocain, proche du vieux continent et offrant la sécurité, s impose comme une destination du tourisme saharien quoique le Maroc ne dispose pas, en comparaison avec d autres pays sahariens, de très grands ergs, tels que l imaginaire du touriste européen se le représente. Et pourtant, en feuilletant les guides et les livres touristiques ainsi que les brochures des tour-opérateurs, il apparaît clair que cette partie du sud-est marocain est bien positionnée dans l échiquier touristique saharien. Le tourisme de désert au Maroc ou précisément à l erg Chebbi et à Zagora-M hamid est d une part considéré par l Etat, par le ministère du tourisme, comme une offre touristique qui étofferait les formules de voyages proposées dans le pays et par le ministère de l Intérieur, comme un moyen de fixer les populations locales dans leurs régions natales. Et d autre part il est considéré par les acteurs locaux essentiellement comme un moyen de gain économique et secondairement comme un moyen d´échange culturel et de valorisation de l identité locale mais dont ils deviennent, au fil des ans, fort dépendants. Tandis que pour les touristes, le tourisme de désert est cette forme de voyage sélective dont ils optent pour réaliser leur mythe : découvrir le Sahara. C est dans ce contexte qu on s est intéressé à approcher les efforts des acteurs locaux pour avoir de la clientèle, leurs réseaux et stratégies, leurs interactions avec les touristes et si derrière cette quête de gain la durabilité n est-elle pas mise en cause ?show moreshow less
This study relates to the local actors of desert tourism in Morocco, precisely in erg Chebbi and Zagora-M hamid. The context is that the state (ministry of Tourism) is absent and passive, meanwhile the local initiatives, good and less good, abound. By local actors the whole providers of services in the desert are meant, such as: the camel driver, the guide, the Land-Rover driver, the cooker, the hotels owners, the bivouacs owners, the organizer of excursions, the bazaarists, the <false> guide. EThis study relates to the local actors of desert tourism in Morocco, precisely in erg Chebbi and Zagora-M hamid. The context is that the state (ministry of Tourism) is absent and passive, meanwhile the local initiatives, good and less good, abound. By local actors the whole providers of services in the desert are meant, such as: the camel driver, the guide, the Land-Rover driver, the cooker, the hotels owners, the bivouacs owners, the organizer of excursions, the bazaarists, the <false> guide. Erg Chebbi is considered as a classical destination of desert tourism in Morocco, because it was developed since 1970 s. The desert tourism in Zagora-M hamid, on the other hand, developed, hindered by political tensions, only one decade later. The particularity of this desert tourism is its development from local private efforts, in an arid environment, forgotten in the imagination of the Moroccan and considered as margi-nalised and wedged place, but which has been adapted to the perception of tourists, more particularly Europeans, and asserted itself as mythical place and as defined touristic product. The Moroccan desert, lying near Europe and thus offering security, asserts itself as a desert tourism destination even if it does not have, compared to the other saharan countries, big ergs as the European tourist likes to imagine. However, by turning over some guide books and some travel brochures of tour-operators, it appears clearly that our two studied zones are well marketed with other saharan destinations. The desert tourism in erg Chebbi and Zagora-Mhamid is considered by the state, the ministry of Tourism, as a touristic offer part of the classical touristic Moroccan products and the ministry of Interior, sees it as a mean of fixing the local inhabitants in their native regions. The local actors, on the other hand, see this desert tourism essentially as a mean of earning money and secondly as a mean of cultural exchange and upgrading of their local identity and through the years they become very dependent on this tourism. As for the tourists, the desert tourism is a form of selective travelling that they choose in order to realise their myth: to discover the Sahara. In this context we were interested to study the efforts, the strategies and the networks of the local actors in order to create touristic demand and to study if this relationship offer/demand is not a threat to a sustainable development of tourism in erg Chebbi and in Zagora-Mhamid?show moreshow less

Download full text files

Export metadata

  • Export Bibtex
  • Export RIS
  • frontdoor_exportcitavi

Additional Services

    Share in Twitter Search Google Scholar
Metadaten
Institutes:Geowissenschaften
Author: Asmae Bouaouinate
Advisor:Prof. Dr. Herbert Popp
Granting Institution:Universität Bayreuth,Fakultät für Biologie, Chemie und Geowissenschaften
Date of final exam:06.02.2009
Year of Completion:2009
SWD-Keyword:Akteur; Marokko; Nachhaltigkeit; Tourismus; Wüste
Tag:Erg Chebbi und Zagora-Mhamid; Süd-Osten Marokko; lokale Akteure
Erg Chebbi and Zagora-Mhamid; local actors; south-east Morocco
Dewey Decimal Classification:910 Geografie, Reisen
RVK - Regensburg Classification:Geographie
URN:urn:nbn:de:bvb:703-opus-5303
Document Type:Doctoral Thesis
Language:French
Date of Publication (online):03.03.2009